Comment expliquer qu’en France, la seule discrimination admise est celle fondée sur l’âge ?
25. Mai 2015 17:50 0 commentaire Auteur ACJAPM

Comment expliquer qu’en France, la seule discrimination admise est celle fondée sur l’âge ?

Il s’agit là d’un vrai sujet de recherche inédit, inexploré par la sociologie.

Tandis que nos médias nous bassinent à longueur d’année avec les « luttes contre les discriminations », les discriminations fondées sur l’âge sont acceptées, en France, sans le moindre esprit critique ni la moindre contestation.

Cette prise de vue a été réalisée à la piscine municipale de Charlevillle-Mézières. On y reconnaît cette profusion réglementaire aberrante si typiquement franchouillarde une dénonçait déjà Courteline.

Mais le plus stupéfiant, c’est la réaction de l’UNL au sujet. Tandis que cette prétendue « organisation lycéenne » fait campagne pour que les garçons porte des jupes – une mode bien conformiste véhiculée par tous les médias et les bien-pensant parisiens – elle ne s’émeut pas de ce sujet qui devrait être prioritaire pour un syndicat lycéen. Les jupes recueillent 38 « j’aime » contre tout simplement zéro pour la discrimination d’âge. Sujet qui devrait pourtant être prioritaire dans le cadre d’une organisation lycéenne.

theorieGenre(Cliquer pour améliorer la définition de l’image)

Bref, ne les intéressent et ne les « mobilisent » que ce qu’on leur montre à la télé. Philippe Muray les appelait « mutins de panurge ».

Le mystère est que ce problème est spécifiquement français. Il existe dans d’autres pays des organisations qui traitent de ce sujet, il en apparaît même dans les premiers résultats quand ont tape « discriminations » sur Twitter.

 

Rodolphe DUMOUCH.

 

A propos de l'auteur

Aucun commentaire pour l'instant...

Désolé, il n'y a pas encore de commentaire. Mais ne vous inquietez pas, vous pouvez être le premier ! Écrire un commentaire

Laisser un commentaire